AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Sam 28 Nov - 1:02


ZOMBIEHEARTS
ADDAMS ; Joachim Sasha.
10th July 1985 ; Edinburgh, SCOTLAND.
Tattooist & salesman at his own shop (clothes & CDs).
Maybe in love.



LET YOURSELF LET GO

  • Ses tatouages sont une œuvre d'art, pas une forme de provocation.
  • Il n'a jamais été brillant dans les études mais est très bon en marketing.
  • Ses fréquentations ont beau être infréquentables, lui, il ne l'est pas.
  • Il crée et imprime lui-même les motifs sur les vêtements de son magasin.
  • Sa collection de CDs et de films vaut de l'or, mais il ne la vendra pas.
  • Il ne sait pas cuisiner, donc il se fait livrer tout ce qu'il mange.
  • De tous ses frères et sœurs, c'est la dernière qu'il a toujours préférée.
  • Il ne veut plus rien savoir de ses parents, c'est pour ça qu'il a déménagé.
  • Au lieu de se droguer, il va dans les attractions fortes, ça fait pareil.
  • Il a horreur de devoir faire comme tout le monde, c'est un meneur.


SAY GOODBYE TO THE WORLD YOU THOUGHT YOU LIVE IN.

    Avatar: Oliiiii.
    Age: 16 ans.
    Sexe: Te regarde-ty ? xD J'en suis plus rien. >.>
    Comment avez-vous connu le forum ? : J'sais jamais y répondre. =/
    Test Rp:
    Spoiler:
     



Dernière édition par Joachim Addams le Dim 29 Nov - 17:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Sam 28 Nov - 2:56

SO HUMAN AS I AM, I HAD TO GIVE UP MY DEFENCES.

    « Je suis né dans une prison. Une prison qu’on appelle communément famille. »


    Abraham Joseph fut le premier. Il eut à peine le temps de profiter d’être fils unique, que, deux ans plus tard, Séphora Judith pointa son nez. Puis ce fut au tour d’Ezéchiel Ruben, même écart d’âge. Et ensuite, je vins au monde, trois ans après le dernier. Rébecca Esther arriva tout juste un an après ma naissance. Vous aurez noté la particularité des prénoms de mes frères et sœurs. Tous, sans exception, se retrouvent au moins dans un passage de la Bible. Mes prénoms ne présentent pas cette qualité. Joachim a bien une signification religieuse débile, mais n’apparaît pas dans ce fichu bouquin. Quant à Sasha, ça sort de nulle part, ou peut-être de Pokémon. Il y a une explication à cela, évidemment. Mais je la donnerais plus tard.

    Mes parents, Gomez et Morticia Addams, comme nous les surnommions en raison de la torture qu’ils nous infligeaient chaque jour (messes, bénédictions avant le repas, prières avant de se coucher,…), étaient les personnes les plus croyantes de tout Edinburgh. Dieu sait que c’est grand, Edinburgh. Nous n’allions pas uniquement le dimanche à l’église, mais également le lundi, le mardi, le mercredi… Bref, tous les jours de la semaine après l’école et tous les week-ends à huit heures du matin.

    MORTICIA ▬ Joachim, arrête de gigoter !
    JOACHIM ▬ J'ai besoin d'faire pipiii.

    Elle me gifla doucement. Si nous ne nous trouvions pas dans la maison du Seigneur, probablement qu'elle aurait frappé plus fort. Je me tus mais continuai à me balancer sur le banc. Mais il pleuvait dehors, et je me mis à pleurer en silence. Abraham et Ezéchiel se moquèrent de moi et furent récompenser par une tape derrière la tête de la part de Gomez. Rébecca, assise à ma droite parce qu'il n'y avait que près de moi qu'elle ne faisait aucun bruit, essayait d'attraper ma main que je retirai sans cesse d'entre ses doigts pour la mettre où il ne fallait pas lorsque Morticia écoutait le prêtre débiter son lot d'inepties. Séphora, placée de l'autre côté de Rébecca, me prit alors en pitié.

    SEPHORA ▬ Maman, je peux l'emmener aux toilettes publiques, ça ne prendra qu'une minute.
    MORTICIA ▬ Tais-toi. Il y survivra.

    C'est alors que, moi, tout juste cinq ans, je sentis que je ne parvenais plus à me retenir. Et je mouillai mon pantalon en velours côtelé et par la même occasion le banc sur lequel j'étais posé. Je restai immobile en croisant mes deux petites jambes du plus fort que je le pouvais, comme si ça aurait pu faire passer cet accident inaperçu. Cependant, je sanglotai de plus belle, mes deux frères qui avaient immédiatement compris ricanèrent, Séphora soupira et Rébecca se mit à pleurer avec moi, mais c'était sûrement plus dû à l'odeur âcre que par solidarité envers moi.

    MORTICIA ▬ BON DIEU ! Ce fichu petit bâtard. Tu n'es qu'un chien, un sale chien errant.

    Elle m'attrapa par le bras, me l'arrachant presque. Les larmes ruisselaient sur mes joues, je n'y voyais plus rien et je trébuchai à plusieurs reprises. Je distinguai toute l'assemblée qui me suivait des yeux en marmonnant sur mon compte. Rébecca voulut venir avec nous mais Gomez ordonna à Séphora de la tenir. Ma mère et moi sortîmes du bâtiment sacré, et j'eus droit à une belle paire de claques pour ma conduite.

    ***


    « Les anniversaires, ce n'est pas pour partager sa joie d'être venu au monde, c'est juste pour avoir des cadeaux. »


    REBECCA ▬ Tu me diras ce que ça fait d'avoir dix ans ?
    JOACHIM ▬ Hein ? J'ai dix ans quand ?
    REBECCA ▬ Demain, idiot !
    JOACHIM ▬ J'avais oublié.

    Je haussai les épaule, en faisant mine de m'en foutre royalement. Elle savait très bien pourquoi. Le dix juillet, c'était mon anniversaire. Et contrairement à ce que je disais à tous les coups, je connaissais cette date par cœur. Pour moi, c'était d'office le pire jour de l'année. Car je n'avais pas droit à la même chose que mes frères et sœurs. Quand les quatre pouvaient inviter tous leurs amis, recevaient les cadeaux qu'ils avaient demandés et avaient droit à un gigantesque gâteau décoré de granulés multicolores, on me donnait une chique sur un bois et un vieux livre poussiéreux venant du grenier de mes grands-parents. Gomez grimaçait d'un air désolé et Morticia m'ignorait ou me giflait en me traitant d'ingrat si je me mettais à pleurer.

    TOUS ▬ Joyeux anniversaire, Joachim !

    Je soufflai les dix bougies plantées dans un énorme gâteau au chocolat, un sourire radieux accroché aux lèvres. Morticia était en cure de jouvence à Jersey, et les cinq membres restants de ma famille m'avaient préparé le meilleur anniversaire de ma vie. Mon père m'offrit des places pour un parc d'attraction, Abraham le dernier CD de Nirvana, Séphora un jeu vidéo pour la vieille console que me légua Ezéchiel, et Rébecca attacha un bracelet qu'elle avait fabriqué elle-même au poignet pendant que je ne regardais pas. Je ne l'ai jamais enlevé que pour l'agrandir, parce qu'à dix ans, on n'est pas pareil qu'à vingt ans. Les cadeaux sont l'unique raison valable de fêter son anniversaire, c'est tout ce que j'ai retenu. A part peut-être le soir, lorsque Rébecca s'est glissée dans ma chambre.

    REBECCA ▬ Alors, c'est comment ?
    JOACHIM ▬ Tu le sauras l'année prochaine !

    Et je lui tirai la langue et lui lançai un coussin avant qu'elle ne coure jusqu'à son lit pour ne pas se faire crier dessus par Gomez. Je m'endormis alors doucement, en pensant que les cadeaux, ça ne se partageait pas.

    ***


    « Quand on perd l'amour d'une mère, il ne nous reste plus rien. Et si notre mère nous a jamais aimés ? »


    Je crois que ça a été l'unique vraie conversation que j'ai eue avec Abraham. On ne s'appréciait pas plus que ça. Il me considérait comme une cafard qui traînait dans ses pattes et moi je le trouvais franchement débile avec ses lunettes d'intello et ses bouquins de mille pages qu'il lisait sur fond sonore de Tchaïkowski. Nous étions trop différents pour nous entendre. Cependant, ce jour-là, c'était vers lui que je me tournai pour poser la question qui me turlupinait depuis tout ce temps. Il était le plus vieux des enfants, il devait forcément connaître la réponse.

    ABRAHAM ▬ Qu'est-ce que tu fous là, microbe ?
    JOACHIM ▬ Pourquoi Morticia ne m'aime pas ?
    ABRAHAM ▬ Morticia n'aime personne.
    JOACHIM ▬ Mais elle m'aime encore moins...
    ABRAHAM ▬ Je peux pas te dire pourquoi, elle me priverait de sortie.
    JOACHIM ▬ Elle peut pas, tu es majeur.
    ABRAHAM ▬ T'es pas son fils, Joey.
    JOACHIM ▬ J'ai été adopté ?!
    ABRAHAM ▬ Non. T'es le fils à Gomez, mais pas à Morticia.
    JOACHIM ▬ J'suis un bâtard... ?
    ABRAHAM ▬ Ouais. Allez, dégage maintenant.

    Croyez-moi, à douze ans, on est pas du tout prêt à admettre ça. Je pleurais longuement, comme une gamine qui peut pas avoir un poney pour Noël. Et je compris que c'était la faute de mon père si je n'avais pas eu tout ce que les autres avaient eu. Les prénoms bibliques, les beaux cadeaux aux fêtes, les bisous et les histoires avant d'aller dormir... Je lui en voulais. Et j'en voulais encore plus à elle, cette femme, de m'avoir tenu pour responsable de l'adultère de son mari. Abraham quitta la maison en premier, Séphora partit à ses dix-huit ans. On n'était plus que trois. J'avais quatorze ans lorsque j'atterris pour la première et dernière fois au poste de police. Morticia usa de cette excuse pour m'expédier en pensionnat à Londres.

    ***


    « Si vous voulez exiler votre rejeton, je ne vous conseille pas Londres, ça ne ressemble pas à l'enfer. »


    FILLE N°1 ▬ Bon, qui veut qui pour le bal de fin d'année ?
    FILLE N°2 ▬ Je choisis Joachim. Vous trouvez pas qu'il est devenu c-a-n-o-n ?
    FILLE N°3 ▬ Hey ! Pas question, il est pour moi.
    FILLE N°1 ▬ Laissez tomber, c'est moi la chef, donc Joachim sera MON cavalier.

    A cet instant, j'avais envie de plonger la tête dans la purée infâme qui trônait sur mon plateau. Je soupirai et détournai le regard, comme si je n'entendais rien de ce qu'elles racontaient à mon sujet. J'étais à celle qui avait la robe assortie à mes yeux, puis à celle qui craquait sur moi depuis que j'étais arrivé dans ce lycée, et finalement à celle qui répétait inlassablement le même argument, elle était la chef. Encore bien qu'elles ne venaient pas me demander mon avis, je n'aurais pas su quoi répondre. En plus, j'étais seul à ma table, c'était pas sécurisant. Heureusement, quelqu'un eut la bonne idée de s'asseoir en face de moi.

    DEXTER ▬ Alors, mâle suprême, qui vas-tu prendre à la fin ? Ou peut-être vas-tu leur dire oui à toutes, pour ne pas faire des envieuses. Dans ce cas, je tiens à te préciser qu'il y en a une vingtaine d'autres qui pensent à t'inviter.
    JOACHIM ▬ Ta gueule, j'irais pas, j'aime pas danser.
    DEXTER ▬ Oh, mais quel rabat-joie. Songe un peu aux milliers de mecs qui rêvent d'être à ta place.
    JOACHIM ▬ Tu ne comptes pas pour des milliers, Dexter.

    Il rit à mes paroles comme si j'avais prononcé la vanne du siècle. Dexter. Il ne prenait jamais rien au sérieux, se la jouait bad boy avec ses trois décalcomanies sur le bras et surtout, s'arrangeait toujours pour m'attirer les pires emmerdes. Mon meilleur ami, quoi. Il se leva, abandonnant son plateau couvert d'une nourriture immonde, pour aller discuter avec les trois demoiselles qui me disputaient. Autant dire que je me préparais déjà à me cacher sous la table ou à m'enfuir par les cuisines.

    DEXTER ▬ Dites, les filles, que direz-vous d'y aller avec moi, à ce bal ? Je suis bien plus drôle que ce Joachim.
    LES TROIS ▬ VA TE FAIRE FOUTRE !!!
    DEXTER ▬ Bon, j'aurais tenté au moins. Ha, et Joachim n'accepte de sortir avec l'une d'entre vous que pour quatre-vingts livres. Bye-bye.

    Oh non. Je le vis revenir vers moi, les yeux des trois filles vissés sur nous. Je lui jetai un regard noir quand je réalisai qu'il n'avait pas terminé. Non, il ne s'était pas encore fait assez remarquer à son goût. Il poussa son plateau plus loin, grimpa sur sa chaise puis sur la table. Il se racla la gorge pour capter l'attention, et voyant que ça ne marchait pas, il s'empara de mon verre et le lança violemment contre le sol, ce qui eut pour effet de faire tourner la tête de tous ceux qui dînaient. Ça y était, il allait me mettre aux enchères.

    DEXTER ▬ Bonjour, les amis. Aujourd'hui j'ai à vendre une pièce très rare d'une valeur i-nes-ti-mable ! Puceau âgé de dix-sept ans, un mètre quatre-vingts sept, gueule d'ange, très beaux bijoux de famille, du moins sous les boxers, ils donnent bien. Mise à prix : cent livres sterling. Qui dit mieux ?
    JOACHIM ▬ Je.te.hais.
    DEXTER ▬ Tu me l'as déjà dit des millions de fois, chéri.

    ***


    « Haa, le magnifique rêve américain. Qu'est-ce qu'on a pu lui trouver de si séduisant ? »


    Dès qu'elle fut majeure, Rébecca me rejoignit à Londres. Nous avions toujours été inséparables, durant notre enfance, et ça n'avait pas changé. Je lui avais écrit de nombreuses lettres du pensionnat, en omettant quelques détails, comme Dexter et les tatouages qui commençaient à envahir chaque millimètre de ma peau. Aussi, elle fut assez surprise de me découvrir plus tatoué qu'un motard et accompagné d'un débile mental qui avait un casier judiciaire pour attaque de station service.

    DEXTER ▬ Tu m'avais pas dit que ta sœur était aussi sexy, espèce de petit cachotier.
    JOACHIM ▬ Ta geule, Dex.
    REBECCA ▬ Tu ne me présentes pas ton ami, Joey ?

    Oh que la façon dont il la reluquait m'insupportait. Et oh que je détestais le sourire de ma sœur qui savait très bien qu'il la dévorait des yeux. Je frappai Dexter sur la tempe pour qu'il arrête et je me mis soudainement à bouder. Cette sensation d'assister à la naissance d'un amour était extrêmement désagréable. Encore plus parce que c'était MA sœur adorée et MON crétin de meilleur ami qui prenait les femmes pour des objets.

    JOACHIM ▬ Il a une langue, il peut le faire tout seul.

    Je retournai à mes cartons tandis qu'ils faisaient gentiment connaissance. Son rire de jeune fille effarouchée et son rire de gros pervers ne s'accordaient pas du tout. Nous avions prévu de déménager avec Dexter. Je souhaitais ouvrir une boutique et lui je pariais qu'il glanderait encore toutes ses journées, mais je m'en tapais. Je n'avais pas inclus Rébecca dans ce plan, mais pourquoi pas au fond. On prit l'avion quelques jours plus tard. Rébecca ne s'installa pas dans le même appartement que nous deux. Je n'avais aucune envie que Dexter puisse aller dans sa chambre quand bon lui semblait. Et il fallait que je le surveille, lui. Je me faisais plus de soucis pour lui que pour elle, je savais qu'elle était une fille bien. Normal, c'était ma sœur.

    Je pris un crédit pour pouvoir ouvrir mon magasin. CDs, vêtements et tatouages, trois choses qui me tenaient à cœur depuis longtemps. Je me fis rapidement une petite clientèle qui ne me lâcherait pas. Rébecca débuta des études pour que je sois fier d'elle. Les parents les lui payèrent. Quant à Dexter, il vit à mes dépens, évidemment.

    FIN



Dernière édition par Joachim Addams le Sam 5 Déc - 19:43, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
July A. Renson


Messages : 49
Date d'inscription : 25/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Sam 28 Nov - 13:50

CHOUTEEEEEE

Bienvenuuuuuue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Sam 28 Nov - 18:07

    MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roman Blackhawk


Messages : 64
Date d'inscription : 27/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 14:53

Bienvenue ou pas bienvenue ? telle est la question

Roman est gentil et il essayerait de ps s'en prendre à Joey... alors bienvenue petite chose
_________________
    I want you to know that it doesn't matter
    Where we take this road
    Someone's gotta go
    And I want you to know
    You couldn't have loved me better

    © LJ • K. CLARKSON • ANAT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 15:06

    Merchi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 18:55

Finiiii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac J. Drews
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 25/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 19:17

Validé ^^

Quel groupe? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternallove.forumactif.com
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 19:42

    A TON AVIS. XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac J. Drews
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 25/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 19:47

le rose? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternallove.forumactif.com
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o Dim 29 Nov - 19:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o

Revenir en haut Aller en bas

Joey - I've found a Gremlin in my bathroom. o_o

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Than Eternal Love :: » shut up & let me go! :: » wait... what's your name? :: » it's okay -