AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Sam 28 Nov - 14:30

WOOSBURY.
Sylbaö Kêne.
01 mars 1984. Lieu.
Editrice de livres.
Statut.




LET YOURSELF LET GO

entière ▪️ butée ▪️ sérieuse ▪️ proffessionnelle ▪️ franche ▪️ associable ▪️ attirante ▪️ parrait inaccessible ▪️ jalouse ▪️ impulsive ▪️ sympathique ▪️ tolérante ▪️ désordonnée ▪️ angoissée ▪️ mystérieuse ▪️ caractérielle ▪️ cultivée ▪️ méticuleuse ▪️ insatisfaite ▪️ instable ▪️ sensible ▪️ un vrai cordon bleu ▪️ imaginative ▪️ contradictoire ▪️ imprévisible ▪️ peu bavarde ▪️ sarcastique ▪️ observatrice ▪️ responsable ▪️ maladroite ▪️ amatrice de littérature ▪️ exigente ▪️ pessimiste ▪️ rêveuse ▪️ mélancolique ▪️ féministe ▪️ malchanseuse ▪️ méfiante ▪️ audacieuse ▪️ assidue ▪️ intelligente ▪️ ronchone ▪️ a peu confiance en elle.
● Sylbaö a horreur qu'on la compare à ce genre de petites filles de riche, blondes aux yeux bleus, qui se pavanent dans les rues une dizaine de sacs en main. En effet, elle est loin d'être le stéréotype parfait de la petite Barbie, puisque même si elle descend d'une famille modeste et qu'elle a repris la pauvre maison d'édition de son père, elle est loin d'être conforme à toutes copies parfaites.
● Sylbaö a en quelque sorte deux facettes. Lorsqu'elle est en public ou en présence de personnes qu'elle ne connait pas vraiment, elle est du genre à être plutôt froide, insociable et agaçante. Alors que lorsqu'on apprend à mieux la connaitre ou qu'elle a un verre de trop dans le nez, elle se liber complètement et devient adorable et sympathique. Ce n'est pas qu'elle est lunatique, non, mais seulement qu'elle préfère se préserver pour les bonnes personnes, celle en qui elle peut faire confiance à coup sûr.
● Les relations sans lendemains, c'est son truc. Non pas qu'elle soit une de ces garces qui chauffent les garçons en boîte histoire de passer une nuit magique, loin de là. C'est plutôt qu'elle ne trouve pas chaussure à son pied comme on dit. Elle ne cherche pas le prince charmant mais, à vrai dire elle préfère profiter de l'instant présent avant de devoir s'engager pour la vie. Au fond d'elle, Sylbaö est une sorte d'handicapée des sentiments qui cache une profonde peur de l'engagement. Même si c’est d'ordinaire une femme sérieuse, lorsqu'il s'agit d'amour, madame est complètement paumée.
● Bien que sa vie n'est été aussi dure que celle que peut vivre un petit orphelin, Sylbaö se considère comme la ratée de la famille, celle qui n'est pas née dans la bonne famille, qui n'a sa place quelque part dans le monde mais pas celle où elle se trouve. Même si il est vrai que ce soit elle qui a repris l'entreprise famille, ou du moins ce qu'il en restait, elle reste tout de même à ses yeux la mal aimée. Sa vison de la vie plutôt pessimiste a toujours eu le don d'agasser au plus haut points ses proches, elle vout d'ailleurs un culte à Woody Allen qui est selon elle, un homme qui a tout compris à la vie. Féministe sur les bords, angoissée de la vie, Sylbaö renferme une haine profonde contre la société.
● Sylbaö est constamment basée sur des contradictions. Son physique d'ange qui pourrait redonner la joie de vivre à quiconque voudrait bien poser les yeux sur elle, un sourire gracieux qui réanimerait la flamme dans les yeux de ces pauvres sans abris et cette voix douce et frêle qui en quelque mot pourrait restaurer la paix dans le monde. Tout ceci n'est qu'une illusion. Tout comme son appartement qui n'est pas à l'image de la Sylbaö qu'elle reflète, mise à part cette tonne de bouquins entassé sur d'ignobles étagères. Des couleurs chaudes, des meubles modernes, des tonnes de paperasses empiler dans tous les coins de l'appartement, rien ne laisserait croire que c'est elle qui y habite et pourtant si. Elle n'aime pas les animaux, mais possède pourtant un chiot prénommé Taaz. Elle n'aime pas ce qu'est devenue sa vie mais pourtant se démène pour que tous reste intacte. Rien chez cette femme n'est censé.
● Une bonne journée commence, selon elle par une tasse de thé, un morceau de brioche et un bon vieux rock. La musique est indispensable à sa vie, c'est son moyen de s'évader et quelques notes de musiques peuvent changer son humeur en un quart de seconde. Lorsque je dis musique je veux bien évidement dire vieux rock puisque mademoiselle est une adepte des musiques d'en le temps mais surtout puisque toutes les chansons qui font parties de son lecteur audio reflètent une partie de sa personnalité. C'est pourquoi on peut tout aussi bien trouvé un Beatles, comme un Beethoven ou encore un Slipknot.
● Sylbaö ne peut se passer de sa dose de nicotine, bien qu'elle ai mille fois essayé d'arrêter la cigarette, fumer est bien plus fort qu'elle à son grand désespoir. Bien qu'elle n'ira pas jusqu'à provoqué une dispute, ou ne pas manger pendant plusieurs jours pour que la sensation soit meilleure, il est vrai qu'elle apprécie d'autant plus sa cigarette lorsqu'elle est stressé ou bien déprimée. Même si Sylbaö a des principes et qu'elle ne touchera jamais à la drogue dure, elle ne dit pas non à un petit joint entre amis de temps en temps, à près tout ça ne fait de mal à personne ne décompresser.
● Jeune, elle a fait une fausse couche alors qu'elle venait à peine de se remettre de ses émotions et qu'elle était enfin prête à s'engager dans le rôle de maman. Cette événement tragique a été le point de départ de son renforcement sur elle même, de sa froideur inexpliquée et de ses crises de nerfs fréquentes.
● Sylbaö est allergique à toute sorte de chose improbables seulement à fortes doses ce qui lui permet de ne pas se soucier de ces problèmes de santé. Elle a une peur bleue de la mort et de l'engagement. Elle n'est pas du genre à se démarquer des autres puisqu'elle cherche à se fondre dans la masse bien qu'elle n'adhère en aucun cas aux visions des autres. Sylbaö trouve ridicule tous ce qui se trouve être romantique ou encore trop excentrique.
● Sylbaö n'a jamais aimé les jours de fête comme noël, thanksgiving. Elle n'a d'ailleurs jamais fêté ses événements depuis qu'elle a atteint l'âge de vivre seule. De toute évidence elle n'est pas faite pour choisir les cadeaux qui conviennent. Son anniversaire ne fait que lui rappeler qu'elle prend de l'âge et combien elle seule puisque de rares personnes se souvienne de cette date pourtant si importante. Le nouvel an doit être la seule fête qu'apprécie Sylbaö, sûrement parce qu'on y picole comme des trous.

SAY GOODBYE TO THE WORLD YOU THOUGHT YOU LIVE IN.

Avatar ● SCARJO
Age ● Sixteen yo
Sexe ● Fille
Comment avez-vous connu le forum ? Partenaires
Test Rp ● je reprends depuis peu le rp mais je peux mettre le début d'un sujet que je suis en train de créer...
Spoiler:
 


Dernière édition par Sylbaö Woosbury le Lun 30 Nov - 22:20, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Sam 28 Nov - 14:30



SO HUMAN AS I AM, I HAD TO GIVE UP MY DEFENCES.

Je dois avouer que la façon dont mes parents se sont rencontrés est loin d'être commune, puisque c'était le jour du mariage de ma mère. Le mari n'était autre que mon oncle, enfin le frère de mon père si vous préférez. Alors que tout le monde dans la salle attendait qu'elle prononce ce fameux je le veux qui les unirait pour la vie, les seuls mots qui sortirent de sa bouche furent un pitoyable désolé mais je ne peux pas faire ça. Plus tard, elle se justifia par un manque de confiance en elle, elle ne voulait pas lui faire du mal je pense. Mais la vraie raison de ce refus est qu'elle avait ressentit, en croisant le regard de mon père dans les couloirs, l'amour qu'elle aimerait pouvoir un jour apporté à quelqu'un. Rien que cette trahison de la part de mon père envers un membre de sa famille explique pourquoi notre famille a été en quelque sorte reniée. Mes parents ont du par conséquent apprendre à vivre par eux même, avec la seule aide la ma famille maternelle. C'est ensemble qu'ils se lancèrent dans l'expérience de leur vie, tous deux passionnés de littérature, ils décidèrent de monter une maison d'édition qui fera fureur au long des années. Leur bonheur fut comblé lorsque ma mère fut enceinte et que neuf mois plus tard je pointais enfin le bout de mon nez. A vrai dire je n'ai pas été une de ces gamines casse-pieds qui pleure tout le temps, mais plutôt une petite fille agréable et épanouie.

Deux ans plus tard, alors que je courrais dans tous les sens, que je commençais à m'exprimer de façon compréhensible, ma mère fut à nouveaux comblé de bonheur lorsqu'elle appris qu'un garçon se baignait dans son ventre. Je ne me souviens plus très bien de ma réaction aussi bonne soit-elle mais la seule chose qui me revient à l'esprit est cette phrase exclamative très évocatrice... « Un bébé ici dans le bidou ? Baaaaah c'est berk, berk, berk ! » Pas très maligne n'est-ce pas ? Mais je ne peux pas m'en vouloir, après tout je n'avais que deux ans. Je crois que le meilleure chose qui soit arrivée grâve à la naissance de mon frère ce fut le chamboulement dans la vie profféssionnelle de ma mère. Chargée de deux petiots, elle décida d'être femme au foyer comme beaucoup de ses amies.

Les affaires marchaient terriblement bien, mon frère et moi grandissions d'une façon incroyable. L'école commençait pour moi, ce fut un des plus beau jour de ma vie. J'étais entourée d'enfants de mon âge, j'avais parlé à à peu près tout le monde et ma maîtresse était la plus gentille qui puisse existé. Ma vie ne se résumait qu'à pas grand chose, un rien me faisait sourire, je rigolais sans cesse et m'amusait à habiller mon frère en fille. Comme toutes les petites filles de cet âge, rien de bien intéressant à vrai dire. Tous comme les cinq années qui suivis, j'étais une bonne élève tout comme mon frère, j'apprenais la vie et j'étais une fille assez sociable dans le fond mais qui savait sélectionner ses amies, une fille bien. J'avais la vie banale que peut de gens aimerait avoir puisqu'on vise tous la perfection, seulement moi j'en étais satisfaite, j'aimais ma vie et je ne l'aurais échangé pour rien au monde.

La maladie frappa notre famille. Papa fut atteint d'un cancer du cerveau. Durant trois ans les médecins nous donnaient de faux espoirs, ils nous racontaient que tous était encore possible et nous bien trop malheureux pour nous méfier nous avons tous gober, comme on gobe une huître. Seulement, malgré la chimiothérapie et toute cette ribenbée de médicaments, le cancer se faisait persistant et on nous annonce qu'on ne pouvait plus rien faire. Pendant tous ce temps, mon frère et moi allions directement de l'école à la maison d'édition où nous faisions quelques petites taches insignifiantes tandis que maman s'acharnait à la tenir debout. Malheureusement toutes ces interventions avaient finis par nous vider les poches et l'équilibre de l'entreprise familiale était bancale. Pour pimenter le tous, la dernière volonté de mon père fut que sa femme soit la plus heureuse possible et pour cela il avait pensé qu'elle lui demanderait de ne pas lui en vouloir si elle se remariait, ou si elle fréquentait d'autre personne jusqu'à oublier totalement sa présence. Mais non. Ce qu'elle désirait par dessus tout, une nouvelle trace de lui dans sa vie, un nouvel enfant... Seulement alors qu'il s'acharnait au travail malgré la souffrance de la maladie et les insomnies causées par les médicaments ce ne fut pas un mais deux bambins qui virent le jour quelques jours après la mort de mon père.

L'anéantissement total, du moins c'est ce que je ressentis. Je venais de perdre un être qui m'étais chère, avec qui j'apprenais depuis toute petite la mécanique et qui passait le bonheur de sa famille avant le sien. Mon frère lui ne disait rien, comme si tout ce qui étais arrivée ne s'était jamais passé. Il restait de marbre et souffrait en silence, on aurait pus le croire muet s'il ne se donnait pas la peine de gémir lorsque la chaîne à la télévision ne lui convenait pas. Ce n'était pas le cas de ma mère qui avait un sourire rayonnant derrière lequel elle ne cessait de se cacher. Elle était devenue une femme multifonction qui s'occupait à la fois de ses jumelles et de l'entreprise qui peu à peu s'écroulait. Mes notes ne furent jamais aussi catastrophique qu'à se moment précis de ma vie, j'étais agressive et tout mon petit monde s'évanouissait peu à peu. Je perdais un à un mes amis qui ne comprenais pas mon pessimisme incessant, mes sarcasmes à tout bout de champs et mes sautes d'humeur. Je réussis tout de même à obtenir mon diplôme qui finalement ne me servis à rien d'autre que finir gogo danseuse dans les bars miteux de la ville. Au fil des jours je me transformais en une épave. Je buvais comme trou, fumais comme un pompier et je me risquais dans des substances qui jusque là m'étaient restées quasiment étrangère.

Je me réduisais petit à petit à néant, jusqu'au jour où les petits doigts frêles de cette gamine vinrent se posés au creux de mon genou. Elle me regardait si intensément que les larmes me montèrent aux yeux. Elle ne me demanda rien d'autre que le reste de sandwich qui me restait en main. J'aurais voulus l'emmener avec moi, partir loin avec elle et ne plus jamais revenir, recommencer ma vie à zéro et lui permettre d'être heureuse comme j'aurais voulus l'être. Seulement, vous aurez beau critiquer, mais ce genre de projet se trouve rapidement devenir foireux. Cette petite me fit prendre conscience de la situation dans laquelle je m'étais fourrée. Je décida sur un coup de tête pourtant mûrement réfléchis de reprendre ma vie en main et je dois avouer que ce fut l'une de mes meilleures idées.

A commencer par finir ce que mon père n'avait pas terminé. Je reprenais la firme familiale et me lançait dans un domaine qui a toujours été le mien, la littérature. Je retrouvais peu à peu une vie convenable. Mes intérêts se portaient de nouveaux vers les membres de ma famille, plus particulièrement vers mon frère qui n'a cessé de me manqué lors de ma période inhumaine. Cependant je restais toujours la même, pessimiste, angoissée, atrocement insupportable mais pourtant si gentille et attentionnée. Trois ans que je mène cette vie de femme libre et je me porte bien. Certains épisodes de ma vie me marque plus que d'autre, comme cette soirée où j'ai rencontré un homme que je pensais n'être qu'un pitoyable mâle en chaleur comme tous les autres. Seulement lorsqu'il vint s'installer près de moi à ce bar et qu'il supporta mes plaintes des heures durant, je me rendis compte qu'il était tout autre. Bien sûr que, lorsqu'il me proposa de finir la nuit chez lui, j'accepta après tout pourquoi aller contre nature, le courant passait vraiment bien entre nous et puis j'étais sûre de ne pas le revoir alors autant profiter de ce physique d'apollon. Je me croyais intouchable et intourmentable, mes les apparences sont parfois trompeuses. Lorsque ce matin là je me réveilla la tête posée contre son torse chaud, l'envie de resté auprès de lui était si forte que j'eu terriblement de mal à partir sans laisser trace de vie. Je le vois partout, à chaque coin de rue, je pense à lui en me couchant et je ne supporte pas ça. Ma vie continue, je le sais bien mais je n'arrive pas à faire comme si rien n'avait existé comme toutes les fois précédentes qui ne m'avaient posé aucun problème pourtant. Je suis inaccessible, intouchable et je déteste le monde.


Dernière édition par Sylbaö Woosbury le Lun 30 Nov - 22:13, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac J. Drews
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 25/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Sam 28 Nov - 14:32

Je me suis fait demasqué et oui je suis Alexa sur Hope Mills x)

Alors moi je te dirais: Mélanie Laurent ou Rachel Bilson =D

Zooey étant déjà pris ^^

Bienvenuuuuuue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternallove.forumactif.com
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Sam 28 Nov - 14:35

AHAH ! Je me disais bien que ce forum avait un air de ressemblance, déjà rien que part le formulaire de présentation.
Merci pour ton avis, je le prend en compte et puis j'enlève Zooey de la liste puisqu'elle est prise ... (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alandrëa Flechter


Messages : 18
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Sam 28 Nov - 14:56

BIENVENUE.
dans ta liste; keira knightley & nina dobrev sont parfaites. sinon pour les hommes c'est trop-trop-trop difficile. ils sont trop sexsy tous les trois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Sam 28 Nov - 15:02

MERCI
Faudrais vous mettre d'accord xp C'est vrai que tous ces mecs sont juste orgasmique ( y avait aussi Joshyy mais il vient d'être pris ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roman Blackhawk


Messages : 64
Date d'inscription : 27/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 15:00

Bienvenue

Moi je voterais pour Tom. J'aime trop son coté mystérieux, ça donne énormément de caractère au personnage. Et en général sur les fo' on manque souvent de mec
_________________
    I want you to know that it doesn't matter
    Where we take this road
    Someone's gotta go
    And I want you to know
    You couldn't have loved me better

    © LJ • K. CLARKSON • ANAT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joachim Addams


Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 16:15

    Rejoins la teaaaam boooooy. Y'en a jamais assez. >.< Et je vote Tom.

    Et bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 16:49

MERCI
Le problème c'est que je viens juste d'envoyé un message à Dylan par rapport à son scénario avec Scarlett xS Mais au pire je ferais un petit double compte avec Tom si l'envie me le dit parce qu'il le vaut bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alandrëa Flechter


Messages : 18
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 16:51

OHH SCAAAAJO.
je veux le meilleur lien qui puisse exister, làààà.

BIENVENUE. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 16:53

RE-MERCI I love you KRISTEN.
Pas de problème pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alandrëa Flechter


Messages : 18
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 16:55

anh voui, j'me suis rendue compte que je t'ai dis bienvenue deux fois.
enfin breff. mieux vaut deux fois qu'une.

je vais faire travailler mes méninges pour trouver notre lien & j'te MPotte dès qu'une idée me vient à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Dim 29 Nov - 16:59

MDR. totallement d'accord avec toi et puis ça fait toujours plaisir
je vais faire pareil enfin du mieux que je peux dès que j'ai les infos sur mon personnage et que je saurais à peu près quoi mettre dans ma fifichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léona H. Connors


Messages : 22
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 25

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Lun 30 Nov - 20:58

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Lun 30 Nov - 21:06

MERCI I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Lun 30 Nov - 22:18

double poste, désolé, mais je pense que tous est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Isaac J. Drews
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 25/11/2009

because of you
mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Lun 30 Nov - 22:34

Validée ^^ Quel groupe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternallove.forumactif.com
avatar
Sylbaö Woosbury


Messages : 19
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips. Lun 30 Nov - 22:36


time to say goodbye (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips.

Revenir en haut Aller en bas

SYLBAÖ ♣ get out the way, mister with your short sharp tips.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Than Eternal Love :: » shut up & let me go! :: » wait... what's your name? :: » it's okay -